Catégories

Informations

Nos guides

Qu’est-ce qu’un emballage recyclable ?

Un emballage recyclable est un emballage qui peut être traité pour être utilisé à nouveau. On peut donc le qualifier d’écologique car il réutilise la même matière au lieu d’en produire une nouvelle, ce qui engendre une préservation des ressources naturelles. De plus, en recyclant les emballages, on réduit le nombre de déchets et donc la pollution présente dans l’environnement.

 

SOMMAIRE

 

Qu'est-ce que le recyclage ?

Selon la définition de Wikipedia, le recyclage est un "procédé de traitement des métaux, plastiques, déchets (déchet industriel ou ordures ménagères) qui permet de réintroduire, dans le cycle de production d'un produit, des matériaux qui composaient un produit similaire arrivé en fin de vie, ou des résidus de fabrication. [...] Le recyclage a deux conséquences écologiques majeures :

  • la réduction du volume de déchets, et donc de la pollution qu'ils causeraient (certains matériaux mettent des décennies, voire des siècles, pour se dégrader) ;
  • la préservation des ressources naturelles, puisque la matière recyclée est utilisée à la place de celle qu'on aurait dû extraire".

Cependant, certains types de déchets peuvent être difficiles voire impossible à recycler. C'est le cas des déchets toxiques, déchets nucléaires, déchets radioactifs, etc. On les regroupe sous le terme des « déchets dangereux ».

Pour chaque type de déchets, il existe un type de recyclage différent : recyclage du plastique, recyclage des déchets ménagers, recyclage des déchets industriels, etc.

carton simple cannelure
Carton recyclable possédant le symbole RESY (tout à droite)

Quels sont les différents types de déchets ?

Avant d’entrer dans les explications sur les emballages recyclables à proprement parlé, apprenons à distinguer les différents types de déchets. Il y a :

  • les déchets organiques qui sont d’origine animale ou végétale et qui se décomposent sous l’action des micro-organismes et des bactéries ;
  • les déchets biodégradables (ou biodéchets) qui regroupent tous les objets constitués de composants générés naturellement et qui proviennent des cuisines des restaurants, de l’agriculture, de l’industrie agro-alimentaire, de la filière papier-bois ou tout simplement des déchets ménagers, ils se décomposent également sous l’action des bactéries et des micro-organismes ;
  • les déchets recyclables qui rassemblent tous les déchets qui peuvent subir un traitement afin de récupérer la matière et de la réutiliser ;
  • les déchets inertes qui correspondent aux déchets qui « subissent aucune modification physique, chimique ou biologique importante, qui ne se décomposent pas, ne brûlent pas, ne produisent aucune réaction physique ou chimique, ne sont pas biodégradables et ne détériorent pas les matières avec lesquelles il entre en contact… » ;
  • les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) regroupent tous les appareils en fin de vie fonctionnant à l’électricité ou grâce aux champs électromagnétiques, par exemple : un ordinateur ou un réfrigérateur ;
  • les déchets dangereux qui, comme leur nom l’indique, sont dangereux pour la santé et pour l’environnement à cause de leurs effets directs/indirects à court ou long terme, ils sont généralement éliminés par incinération.

Les deux premières catégories de déchets n’ont pas besoin de recyclage étant donné qu’elles se décomposent et sont absorbées par l’écosystème. Les trois dernières catégories regroupent les déchets dont on n’a pas de solution de recyclage pour le moment. En espérant que l’avenir nous donnera des solutions ! Pour le reste de l’article, nous nous concentrons sur les déchets recyclables.

rouleau de film aluminium
Rouleau de film aluminium

Quelles sont les matières recyclables ?

De nos jours, de nombreux emballages peuvent être recyclés. Voici une liste non exhaustive de toutes les matières qui peuvent être recyclées avec des exemples d’emballages issus du recyclage :

  • l’acier qui peut ainsi produire des outils ou encore des boites de conserves
  • l’aluminium qui peut servir à de nouvelles canettes de boisson, des rouleaux de film aluminium, etc.
  • le carton qui sert à la création de nouveaux papiers et cartons recyclés
  • le papier blanc et le papier kraft qui servent à la création de nouveaux papiers ou bien à la fabrication d’isolants cellulosiques
  • le plastique (HDPE ou PEHD, PP, PET, etc.) qui peut être utilisé pour la création de nouveaux récipients, bouteilles et couvercles en plastique principalement non alimentaire (depuis 2008, les matériaux aptes au contact alimentaire qui sont recyclés peuvent servir à de nouveaux récipients aptes au contact alimentaires en suivant un procédé de régénération strict)
  • le polystyrène (PS ou PSE) qui est recyclé au niveau industriel (et pas au niveau du particulier) pour créer des cintres, des boitiers de CD ou des emballages (pour le PSE uniquement)

coque hamburger en carton
Boite hamburger en carton recyclable

Qu’en est-il des emballages alimentaires ? Sont-ils recyclables ?

Tout le monde a du se poser la question au moins une fois dans sa vie : peut-on recycler des emballages alimentaires sales ?

La réponse est oui ! Cela concerne de nombreux emballages : les bouteilles en plastique (bouteilles d'eau, de soda) ou en métal (bouteille de sirop), les canettes de boisson, les boites à hamburgers en carton, les boites à pizza en carton, les conserves en métal, etc. Pas besoin de les nettoyer, il suffit de bien les vider.

Seules exceptions :

  • les sacs à sandwich, les sacs de viennoiseries et autres papiers ayant été souillés par la nourriture car ils sont devenus trop gras
  • les pots de yaourt et les sacs plastiques parce que le plastique est beaucoup trop fin pour être récupéré

 

C’est très simple : un emballage recyclable comporte un ou plusieurs logos afin d’informer un maximum de personnes  sur sa recyclabilité. Cependant, il faut faire attention : certains logos n’indiquent pas que l’emballage est recyclable mais atteste uniquement que le fabricant a payé sa contribution pour le recyclage, autrement dit il se décharge de la responsabilité du tri et recyclage des déchets en la déléguant à une autre entreprise. Nous vous présentons les différents logos existants triés selon leur signification :

 

1) Les logos indiquant que le fabricant adhère au système de recyclage français

logo point vertLe logo Point Vert qui signale que le fabricant de l’emballage adhère au système de recyclage français en payant sa contribution mais il ne veut pas dire que l’emballage est recyclable (pour preuve, il se trouve sur des emballages de déchets non recyclables comme les pots de yaourt). En fait, le fabricant paie une entreprise spécialisée pour qu’elle recycle ses emballages, par exemple Eco-Emballages.
logo ecofolioLe logo Eco-folio qui est spécifique au recyclage des papiers provenant des prospectus et qui indique simplement que le fabriquant des prospectus a payé sa contribution pour leur recyclage.
logo citeoLe logo CITEO qui est né de la fusion des entreprises Eco-Emballages et Eco-Folio. Il indique la même chose que précédemment.

 

2) Les logos indiquant que l’emballage est recyclable

logo RESYL’estampille RESY qui est spécifique aux emballages cartons afin d’indiquer qu’ils sont totalement recyclables mais ce recyclage ne concerne que l’Allemagne.
logo Acier RecyclableLe symbole pour l'Acier Recyclable qui permet d’identifier les emballages en acier et indiquer qu’ils sont recyclables (par exemple les boites de conserves).
Logo Alu recyclableLe symbole pour l'Aluminium Recyclable qui permet d’identifier les emballages en aluminium et indiquer qu’ils sont recyclables (par exemple les canettes).
logo TrimanLe logo Triman, créé en 2015, qui a pour but d’harmoniser les différents pictogrammes afin de donner une information claire aux consommateurs : il indique que l’emballage est recyclable et qu’il faut donc respecter la consigne de tri.
logo Moebius (sans chiffre)Le ruban de Moebius (sans chiffre à l’intérieur) qui précise simplement que l’emballage est recyclable.

 

3) Les logos indiquant que l’emballage est fabriqué à partir de matière recyclée

logo APURLe label APUR qui a été créé afin d’informer le consommateur et de promouvoir les papiers et les cartons faits d’au moins 50 % de papier recyclé (il peut aller jusqu’à 100 % de papier recyclé). Sur le logo, il est écrit la teneur en papier recyclé.
logo Moebius (avec chiffre)Le ruban de Moebius (avec un chiffre à l’intérieur) qui indique que le produit est fabriqué à partir d’un certain taux de matières recyclées (par exemple 65 %).

 

 

Pour conclure, sachez que beaucoup d’emballages sont recyclables théoriquement mais ils ne le sont pas en pratique. Par conséquent, leur tri est primordial. Renseignez-vous auprès de votre centre de tri des déchets pour connaître les consignes de tri propres à votre commune.

 

Retour au dossier sur les emballages écologiques