Réduire ses coûts de logistique

Comment réduire ses coûts de logistique et d’expédition ?

En tant que e-commerçant, vous devez penser aux coûts de logistique et aux frais d’expédition en plus des autres charges de votre entreprise. Mais, savez-vous qu’il existe des astuces pour réduire ces dépenses ? Nous vous les présentons dans cet article !

1) Réduire le coût des emballages

Le premier poste à optimiser est celui des emballages. Il faut absolument optimiser les emballages pour qu’ils « collent » au plus près du produit. Ainsi, vous n’aurez plus besoin de les remplir de calage. Vous ferez ainsi un gain de produits de calage mais vous abaisserez également le poids et/ou le volume du colis, ce qui vous fera faire des économies sur les frais de port.

Nous vous conseillons de choisir des emballages qui maintiennent et protègent eux-mêmes le produit en place tels que l’enveloppe bulle, l’enveloppe cartonnée, l’étui d’expédition ou encore la boite postale avec calage en mousse.

Comment savoir quels emballages remplacer ?

Pour cela, il va falloir faire un audit de tous vos emballages en commençant par ceux qui sont le plus utilisé. Faites une liste des produits les plus vendus et de leur emballage correspondant. Ainsi, vous serez à même de repérer les emballages qui sont à moitié vides, ceux qui sont trop grands pour le produit expédié, ceux où vous utilisez trop de produits de calage, etc. Ce sont autant de points à améliorer !

2) Réduire les frais de port

En France métropolitaine, les frais de port sont calculés en fonction du poids du colis (en kilo). Mais, certains transporteurs appliquent le poids volumétrique notamment pour les expéditions par avion. Cela veut dire que vous payez l’encombrement du colis dans l’avion plutôt que son poids réel. La conséquence est que si le poids volumétrique est supérieur au poids réel, le colis est affranchi selon le poids volumétrique même pour les transporteurs routiers, d’où un surcoût pour l’entreprise. Mais, bonne nouvelle, si vous appliquez nos conseils d’emballage en chassant le vide dans vos colis, vous réduirez ces frais de port !

Si vous faites expédier plusieurs colis à la fois par le même transporteur, il est préférable de constituer des palettes par vous-même car c’est plus économique et plus sécuritaire. En effet, cela vous permet d’ajouter une protection supplémentaire à vos produits en plaçant correctement chaque type de colis. Lors de la constitution d’une palette, le transporteur ne sait pas ce que contiennent les colis, il y a donc plus de risque de casse. Mais, dans votre entrepôt, vos manutentionnaires connaissent parfaitement vos produits. Ils sont donc mieux à même de protéger de manière optimale chaque objet.

Comment constituer une palette ?

Tout d’abord, il faut penser à bien choisir son modèle de palette : elle peut être en bois, en carton ou bien moulée bois. La palette bois est la plus connue car elle est polyvalente et très solide mais elle doit être traitée NIMP15 pour réaliser des expéditions à l’international. La palette moulée bois et la palette carton n’ont pas besoin d’être traitées NIMP15 et sont plus légères, ce qui facilite leur manipulation.

Une fois la palette choisie, il est important de suivre la règle suivante : les plus petits cartons doivent se trouver en bas de la palette et les plus grands (= volumineux) en haut. Pour stabiliser les différents colis, vous pouvez placer des intercalaires entre chaque « étage ». Ensuite, il faut filmer la palette à l’aide du film étirable pour solidariser la palette. Ce film étirable peut être transparent ou bien opaque si vous souhaitez garder la confidentialité de vos envois. Vous pouvez également ajouter des feuillards de cerclage pour un maintien absolu. En termes de protection, vous pouvez ajouter une coiffe palette pour protéger le haut de la palette de la pluie et des poussières, des cornières de protection pour protéger les angles des coups et des chocs ou encore des coussins stabilisateurs pour immobiliser et protéger les palettes contre les secousses liées au transport.

Plus de conseils dans notre guide dédié à la palettisation des caisses cartons

3) Réduire le coût de stockage

Stocker des emballages est nécessaire pour pouvoir expédier le produit commandé le plus rapidement possible. Mais, il faut faire attention à ne pas entreposer trop de références différentes pour ne pas prendre trop d’espace de stockage car cela a un coût. C’est pourquoi, grâce aux conseils donnés plus haut dans cet article, vous avez déjà fait un tri dans vos emballages d’expédition et vos produits de calage.

Dans une optique de gain de place, vous pouvez également utiliser des boites carton à hauteur variable. Selon les modèles, ils peuvent avoir de 8 à 12 niveaux différents, ce qui vous permet de fermer le carton au plus près du produit. Pour les produits de forme tubulaire, nous vous conseillons les gaines carton qui peuvent se couper à la longueur souhaitée.

En ce qui concerne les produits de calage, sachez qu’il existe des machines qui fabriquent du calage à la demande. Elles utilisent des consommables faciles à stocker pour produire du film bulle, des coussins d’air ou bien du papier kraft froissé. Ainsi, ces différents calages ne prennent plus beaucoup d’espace de stockage !

4) Réduire le temps de préparation des commandes

Enfin, dernière recommandation : réduire le temps de préparation des commandes. Pour cela, le plus simple est d’automatiser les étapes d’emballage des colis avec du matériel adapté : des machines d’emballage bien sûr, mais aussi des caisses carton à fond automatique.

Les caisses carton à fond automatique ont la particularité d’avoir un montage instantané : il suffit d’appuyer sur les côtés pour que le fond se mette en place. Il ne vous reste plus qu’à placer les produits dans la caisse et à fermer la partie supérieure ! Le gain de temps est considérable puisque vous sautez une étape : celle de la mise en place du fond avec du ruban adhésif. Le fond automatique est renforcé avec une double paroi en carton donc aucun risque d’incident (ouverture malencontreuse) ou de vol.

Quelles machines d’emballage utiliser ?

Il existe un grand nombre de machines d’emballage qui peuvent aider les manutentionnaires  dans leur tâche. C’est le cas, par exemple, de la cercleuse électrique qui tend, soude et coupe le feuillard en plastique (PP ou PET) autour de la palette ou du colis. Pendant ce temps, le manutentionnaire peut mettre en place le prochain feuillard. Pour les palettes, il existe aussi la banderoleuse qui va placer le film étirable tout autour de la palette. C’est une aide précieuse qui fait gagner du temps mais permet également de soulager vos employés.

En effet, il est indispensable de réfléchir à une bonne ergonomie du poste de travail afin de prévenir les TMS (troubles muscolo-squelettiques) et éviter les arrêts de travail. Une bonne ergonomie sur un poste d’emballage consiste à éviter les déplacements inutiles en ayant à portée de main tout le matériel nécessaire à la préparation des commandes mais aussi à ranger les emballages les plus souvent utilisés à hauteur d’Homme. N’hésitez pas à vous équiper de transpalettes ou de convoyeurs pour faciliter le travail de vos employés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *