faire son propre emballage d'expédition

Comment réaliser un emballage d’expédition adapté à son entreprise ?

Choisir les bons modèles d’emballage colis pour protéger et expédier tous ses produits ne se fait pas en un jour. Il est nécessaire de procéder à plusieurs essais avant d’être satisfait. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pour vous aider dans le choix de vos emballages d’expédition.

Quelques questions à se poser

Avant d’entrer dans les caractéristiques des emballages, il est nécessaire de se poser quelques questions qui guideront vos choix par la suite :

1. Quels types de produit voulez-vous expédier ? Sont-ils particulièrement fragiles ou sensibles aux conditions extérieures ?

Cette question est importante car l’emballage de protection et d’expédition ne sera pas le même selon le type de produits à expédier. En effet, une bouteille d’alcool nécessitera plus de produits calage qu’un livre grand format. Il est largement recommandé d’utiliser des emballages avec module de calage intégré pour la bouteille d’alcool tandis que le livre nécessitera simplement une enveloppe cartonnée ou un étui d’expédition.

2. Quel transporteur fera la livraison ? Le colis sera-t-il transporté sur palette ?

Le choix du transporteur peut s’avérer plus important qu’il n’y paraît : selon le transporteur choisi, le nombre de manipulations et de chocs subis par le colis individuel peut aller du simple au double ! Il est donc important de protéger son colis en vue de cette « épreuve ». Les produits de calage se doivent d’empêcher les mouvements du produit mais aussi de le protéger des chocs extérieurs voire des chocs intérieurs s’il y a plusieurs produits dans le même colis. Si votre colis se trouve sur une palette, il est protégé des ruptures de charge mais pas du risque d’écrasement. Ce dernier est dû à l’empilement de colis plus lourds sur un colis léger.

3. Quelles seront les conditions de transport et/ou de stockage : froid, chaleur, humidité ?

Afin de protéger au mieux ses produits, il est nécessaire de connaître les conditions dans lesquelles ils seront stockés et transportés. Par exemple, l’entrepôt du transporteur peut être humide auquel cas il faut appliquer une couche supplémentaire de protection avec un film anticorrosion ou bien un papier kraft recouvert de goudron armé. Pour les produits pharmaceutiques et alimentaires, il est nécessaire d’utiliser des emballages isothermes pour maintenir une température constante tout au long de la livraison.

Les produits porteurs et non porteurs

En logistique, on distingue deux types de produits :

  • les produits porteurs qui peuvent se tenir par eux-mêmes et soutenir leur emballage (par exemple des boites de conserve), ils peuvent facilement supporter le poids d’un colis empilé au-dessus ;
  • les produits non-porteurs qui ne peuvent pas se tenir par eux-mêmes (par exemple des verres en cristal) et ne supportent pas l’empilement de colis au-dessus d’eux (le risque d’écrasement est important).

Il faut donc choisir des emballages avec une cannelure adaptée à chaque type de produit en prenant également en compte son poids, sa fragilité et son mode d’expédition. Voici un tableau pour vous aidez à y voir clair :

  Produits porteurs Produits non porteurs
Type de cannelure Simple Double Triple Simple Double Triple
Poids
Léger (- 30 kg) X     X X  
Lourd (+ 30 kg)   X X     X
Très lourd (+ 80 kg)     X     X
Fragilité
Fragile   X       X
Pas fragile X       X  
Mode d’expédition
Colis individuel X       X  
Colis sur palette X       X  

 

Pour les envois à l’international, il est recommandé d’utiliser des cartons triple cannelure quel que soit le poids et la fragilité du produit car le colis sera manipulé de nombreuses fois. Il pourra être gerbé, palettisé, chargé et déchargé avec plus ou moins de précaution. Il faut donc mettre toutes les chances de son côté et protéger au maximum son colis !

Bien protéger ses colis contre le vol

Envoyer des colis par La Poste ou via tout autre transporteur n’est pas sans risque : il peut y avoir un vol à tout moment. Si cela vous arrive, vous êtes doublement pénalisé : vous avez perdu votre produit mais vous devez aussi organiser un nouvel envoi pour le client (avec un nouveau produit), ce qui impacte votre trésorerie. Il faut également faire face au mécontentement du client alors que vous n’y êtes pour rien !

Pour éviter à tout prix cette mésaventure, nous vous conseillons d’utiliser des caisses carton à rabats ou bien des caisses à fond automatique car ces deux types de boîtes doublent leur épaisseur une fois fermée. Aucune main malintentionnée ne peut entrer dans le carton pour y dérober son contenu.

Autre point à ne pas négliger : la fermeture de la caisse carton à l’aide du ruban adhésif. Il est important de choisir un adhésif qui sera capable de supporter le poids du colis tout au long de son transport afin d’éviter toute ouverture malencontreuse. Il existe plusieurs types de rubans adhésifs :

  • le ruban adhésif silencieux en polypropylène (PP) qui peut fermer des colis d’un poids inférieur à 40 kg ;
  • le ruban adhésif économique en polypropylène (PP) qui peut fermer des colis d’un poids allant de 1 à plus de 40 kg ;
  • le ruban adhésif en PVC qui peut fermer des colis d’un poids allant de 1 à plus de 40 kg ;
  • le ruban adhésif armé et toilé qui est spécialement conçu pour les colis dépassant le poids de 40 kg.

Plus d’informations sur les caractéristiques de chaque ruban adhésif dans cet article !

Comment placer le ruban adhésif sur le carton ?

La manière de poser le ruban adhésif sur le carton permet également de renforcer sa fermeture. Ainsi, en fonction du poids du colis, nous vous recommandons les types de fermetures suivantes :

  • la fermeture en U : conçue pour le transport de produits légers jusqu’à 20 kg, elle consiste à placer du ruban adhésif sur toute la longueur (là où les rabats se rejoignent) sur le haut et le bas du carton en débordant sur le côté adjacent ;
  • la fermeture combinée en L et en U : elle permet de transporter des produits lourds jusqu’à 40 kg, elle consiste à placer le ruban adhésif sur toute la longueur comme pour la fermeture en U mais on ajoute de l’adhésif près des extrémités du carton afin de renforcer cette fermeture ;
  • la fermeture en H : la plus sécurisée des fermetures qui consiste à placer du ruban adhésif sur toute la longueur du carton (au niveau des rabats) en haut et en bas mais aussi sur la largeur sur les quatre extrémités du carton. Du ruban adhésif armé peut également être ajouté en travers du carton en son milieu. Elle est préconisée pour les colis lourds de plus de 40 kg.

Grâce à tous ces conseils, vous êtes prêts à expédier vos colis chez vos clients !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *