écologie embaleo

Les emballages cartons au cœur de l’économie circulaire

La filière des emballages carton ondulés a très tôt pris le chemin de l’économie circulaire en recyclant la majorité de ses déchets. Pourquoi une telle décision ? Comment ont-ils réussi cet exploit ? Faisons d’abord un zoom sur ce que signifie l’économie circulaire.

Qu’est-ce que l’économie circulaire ?

L’économie circulaire a été créée dans les années 2000 pour combattre l’économie classique qui est linéaire : on produit, on consomme et on jette. L’économie circulaire combat cette économie classique afin de préserver les ressources naturelles de la planète. Son principe est simple : comme les ressources de la Terre sont limitées, nous devons les préserver en recyclant, réparant et réutilisant tous nos matériaux, qu’ils soient utilisés par une entreprise ou un particulier. Fini le gaspillage !

Comment fonctionne l’économie circulaire avec les emballages cartons ?

Appliquée à l’industrie du carton ondulé et du papier, cette économie circulaire signifie recycler tous les emballages en carton ou en papier afin de récupérer la fibre de cellulose qui est à la base du carton ondulé et du papier. Cette fibre de cellulose peut être réutilisée jusqu’à 8 fois en moyenne ! De quoi préserver de nombreux arbres de la déforestation !

Il faut tout de même savoir qu’un carton recyclé ne contient que 80 % de fibres de cellulose réutilisées. Les 20 % restants sont composés de fibres de cellulose vierges qui proviennent de forêts gérées durablement ainsi que d’auxiliaires de production comme l’amidon et les pigments. Ces fibres de cellulose neuves résultent des coupes d’éclaircies (notamment les branches intermédiaires) réalisées dans les forêts gérées durablement afin de laisser grandir et respirer les arbres. Résultat : depuis 1950, les forêts européennes se sont agrandies de 30 % !

En termes de chiffres, la filière du carton ondulé peut se vanter d’avoir un taux global de recyclage de 92 % (source Carton ondulé de France). Les industriels ainsi que les commerciaux se sont fortement impliqués puisque 98 % de leurs emballages sont recyclés contre seulement 67 % des emballages des particuliers (en 2016).

Pourquoi une telle réussite dans la filière carton ?

Tout simplement parce qu’ils s’en sont donné les moyens ! L’industrie du carton ondulé a financé dès le départ l’éco-organisme gérant ce recyclage et a facilité la reprise et le tri des tonnes d’emballages carton à recycler. De quoi apporter des bases sereines pour ce nouveau modèle d’économie circulaire !

Cette filière a également repensé toute sa manière de travailler en réduisant drastiquement son empreinte environnementale : – 70 % d’eau et – 27 % d’énergie utilisées lors de la production du carton ainsi que – 70 % de rejets de matières oxydables dans l’eau (source Carton ondulé de France).

La matière utilisée a également été diminuée de 10 % en 20 ans tout en conservant les mêmes caractéristiques techniques pour chaque emballage. C’est une toute nouvelle conception de l’emballage carton qui a été créée : l’écoconception.

En conclusion, l’industrie du carton ondulé a su prendre en compte les enjeux environnementaux et s’adapter à l’économie circulaire avec succès. Elle est l’exemple à suivre pour d’autres filières, notamment celle des emballages plastiques car elle est loin d’avoir un taux de recyclage aussi élevé (seulement 20 % des emballages plastiques sont recyclés).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *